Forum du 17 juin 2013: Les normes de description archivistique: un potentiel inconnu?

Les archivistes du monde entier ont toujours bien accueilli la publication des normes de description archivistique ISAD(G), ISAAR (CPF), ISDF et même ISDIAH. Or, c’est ISAD(G) qui est la norme la plus suivie, même si les réalisations concrètes dans les services d’archives  s’en éloignent parfois.

Par contre, les autres normes ne sont utilisées de manière systématique que dans très peu de services d’archives. ISDF, la norme la plus récente, est restée jusqu’à ce jour quasiment lettre morte. C’est aux Archives de l’État du Valais, avec la participation de l’entreprise Docuteam, qu’un projet de description des fonctions basée sur ISDF est en cours, qui débouchera notamment sur un encodage EAF. Mais se pose aussi la question de savoir si le potentiel d’une application conjointe des trois, voire des quatre normes, qui est resté largement ignoré, ne devrait pas être développé.

Les deux interventions présentées durant ce Forum étaient:

ISAD, ISAAR et ISDF : l’application des trois normes dans la description des archives

par Hans von Rütte (archiviste du Conseil œcuménique des Églises, Genève)

Vers une intégration complète des standards de description du Conseil international des archives? Réflexions autour du processus décisionnel du Conseil d’État valaisan

par Alain Dubois (Archives de l’État du Valais, Sion), Tobias Wildi (Docuteam, Baden)

Metadata map – Matterhorn METS Profile

Merci aux intervenants de nous avoir autorisé à diffuser leurs présentations en ligne.

Vous trouverez ci-dessous également une sélection des tweets produits lors de cette séance par quelques archivistes (notes, commentaires et discussions sur les présentations):

Cette entrée a été publiée dans Séances précédentes. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.