Forum du 19 novembre 2018: Open data et archives

Ces dernières années, les données ouvertes sont devenues un sujet à la mode dans la plupart des administrations des pays développés. En Suisse, les Archives fédérales ont joué un rôle précurseur et pris une place que l’on peut considérer surprenante dans ce cadre. A Genève, après un accouchement laborieux, les données ouvertes ont été inscrites dans la loi sur l’administration en ligne (AeL) et son règlement (RAeL), qui ont été suivis par la publication d’une stratégie pour les données ouvertes du canton de Genève (en avril 2018).

Pour faire le point sur ces changements et leurs incidences sur les archives, le Forum des archivistes genevois s’est réuni le lundi 19 novembre 2018, avec trois présentations suivies d’un débat sur le thème « Quelles incidences les politiques de données ouvertes vont-elles avoir sur les processus d’archivage ? ». Les tweets rendant compte de la rencontre ont été compilés en ligne, et vous trouverez ci-dessous les supports des présentations des différents intervenants, publiés avec leur aimable autorisation.

Pourquoi et comment les Archives fédérales (AFS) ont pris le leadership sur les données ouvertes de l’administration fédérale – Andreas Kellerhals, ancien Directeur des Archives fédérales suisses (AFS), responsable du dossier Open Data

 

La législation du canton de Genève sur les données ouvertes (AeL et RAel) – Jean-Daniel Zeller, Président de la Commission consultative en matière de protection des données, de transparence et d’archives publiques (CCPDTA)

 

La stratégie Open Data du canton de Genève – Patrick Genoud, Conseiller en innovation et en technologies de l’information, Département des infrastructures

 

Et voici encore quelques lectures utiles en lien avec les thèmes de cette rencontre:

Cette entrée a été publiée dans Séances précédentes. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.